trémie


trémie

trémie [ tremi ] n. f.
• 1538; tremuie XIe; lat. trimodia « récipient contenant trois muids »
1Sorte de grand entonnoir en forme de pyramide renversée, où l'on déverse des substances qui doivent subir un traitement (broyage, concassage, tamisage). auge. Trémie à blé, trémie de moulin, dans laquelle on met le blé qu'un auget déverse sur la meule. Trémie d'un concasseur, d'un égrappoir.
Mangeoire pour les oiseaux, la volaille.
2(tremuye 1437) Techn. Espace réservé dans un plancher, destiné à être traversé. Trémie d'escalier.
3Sc. Macle de cristallisation du sel marin en forme de pyramide creuse.

trémie nom féminin (latin trimodia, vase qui contient trois boisseaux) Sorte de réservoir en forme de pyramide tronquée renversée, à base carrée. Espace réservé dans un plancher, par le moyen d'une enchevêtrure, pour installer l'âtre d'une cheminée ; espace réservé dans un plancher pour une circulation verticale (gaine, cage d'escalier, etc.). Pyramide creuse constituée par des petits cristaux cubiques, que l'on obtient quand on laisse se cristalliser lentement le sel d'une saumure. Tranchée d'accès à un passage inférieur ou à un tunnel.

trémie
n. f.
d1./d Grand récipient en forme de pyramide renversée, pour le stockage de produits en vrac, équipé à sa partie inférieure d'un déversoir. Trémie à blé.
d2./d Mangeoire pour les oiseaux, la volaille.
d3./d URBAN (Cour. en Belgique) Trémie d'accès: section de route ou de voie ferrée qui donne accès à un passage inférieur ou à un tunnel; tunnel routier.

⇒TRÉMIE, subst. fém.
A. — Grand entonnoir de forme pyramidale ou conique, en bois, en métal ou en autres matières, employé essentiellement dans l'agriculture et l'industrie, et destiné à recueillir, à stocker ou à déverser divers types de matériaux qui doivent ensuite subir un traitement. La trémie, sorte de grande auge carrée, large du haut, étroite du bas, qui devait permettre aux grains de tomber sur les meules (VERNE, Île myst., 1874, p. 373). Le caissier verse dans un récipient les monnaies à trier. Un mouvement de va-et-vient disperse les pièces sur une trémie destinée à séparer les monnaies d'après leurs diamètres respectifs et à les faire glisser dans des cylindres différents (PETHOUD, Organ. industr. et comm., 1931, p. 193). V. dégermeur rem. s.v. dégermer.
SYNT. Trémie latérale, tronc-conique; trémie à double fermeture, à gradins, à obturateur, à treillis métallique; trémie de broyeur, de concasseur; trémie de chargement, de stockage, d'épandeur d'engrais, d'épurateur, de moulin, de sableuse; engreneurs à trémies.
B. — P. anal.
1. BÂT. Trou pratiqué dans un plancher, un mur, et destiné à recevoir l'âtre d'une cheminée ou à faire passer un escalier, des conduits, etc. Trémies d'aération, d'aspiration de la fumée, des gaz. Constructions (...) assez épaisses pour que l'on y puisse réserver des trémies verticales, spacieuses, propres à recevoir des tuyaux de descente (VIOLLET-LE-DUC, Archit., 1872, p. 50).
2. CHIM. Petite pyramide creuse résultant de la cristallisation du sel. Talus très étroits entre deux marais salants. Trop grande blancheur des trémies (GIDE, Paludes, 1895, p. 95).
3. ÉLEV. Mangeoire à volatiles; petite auge garnie de trous dans laquelle on met des graines pour les oiseaux en cage, les faisans parqués, les animaux de basse-cour, etc. Trémie pour pigeons. Les deux côtés de cette boîte sont renfoncés en dedans pour laisser un vide (...), interrompu par de petits bâtons placés à distance égale, afin d'empêcher les oiseaux de répandre le grain au dehors lorsqu'ils vont manger. La trémie est fermée par un couvercle à rebord encharné de fil de fer (NOSBAN, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 217).
4. URBAN., mod. Tranchée d'accès à un passage inférieur ou à un tunnel permettant la transition entre la surface et une partie souterraine. (Dict. XXe s.).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: tremie; dep. 1740: trémie. Étymol. et Hist. 1. Fin XIe s. judéo-fr. tremuie « trémie » (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 141, n° 1024); 1234-40 tremuie « entonnoir à grain dans un moulin » (LAURENT WAGON ds A. SCHELER, Trouvères Belges, t. 2, p. 165, vers 80); 1530 tremye (PALSGR., p. 232a); 1680 tremie « mangeoire pour les pigeons » (RICH.); 2. 1412-13 constr. tremie « remplissage entre les pendants » (Arch. Aube, reg. 3 G 347 ds GDF.); spéc. 1437 tremuye « vide réservé dans un plancher pour l'âtre de la cheminée » (Comptes de Nevers, CC 39, f° 36 r°, A. Nevers ds GDF. Compl.); spéc. 1972 trémie d'aération (Le Monde, 14 déc. ds GILB. 1980). Du lat. trimodia, -ae « récipient ayant une capacité de trois muids » (de trimodius, -ii « mesure de trois muids », comp. de tres « trois » et modius « mesure », v. muid) et qui est devenu phonétiquement d'abord tremnie. Fréq. abs. littér.:14. Bbg. Archit. 1972, p. 58.

trémie [tʀemi] n. f.
ÉTYM. 1538; tremuie, XIe; du lat. trimodia « récipient contenant trois muids ».
———
I
1 Dispositif en forme de pyramide renversée, récipient formant entonnoir, où l'on déverse des substances qui doivent subir un traitement (broyage, concassage, tamisage, etc.). Auge. || Trémie à blé, trémie de moulin, dans laquelle on met le blé qu'un auget déverse sur la meule. || Claquet, traquet d'une trémie. || Rengrener une trémie vide. || Trémie d'un broyeur, d'un concasseur, d'un égrappoir, d'un fouloir, etc.Anciennt. || Trémie à sel, servant de mesure et d'appareil à verser.(1680). Mangeoire pour les oiseaux, la volaille.Techn. Entonnoir en planches servant à couler le mortier, le béton.Pièce où l'on déverse le minerai, dans un haut fourneau, le combustible dans certains fours.Pièce où l'on verse une substance à couler dans un moule. Buse (d'injection).
0 (…) la trémie, sorte de grande auge carrée, large du haut, étroite du bas, qui devait permettre aux grains de tomber sur les meules (…)
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 534.
2 Sc. nat. Entonnoir que creuse le fourmilion (→ Grumeau, cit. 2).
3 (1875). Mâcle de cristallisation du sel marin (en forme de pyramide quadrangulaire creuse).
4 Trémie munie d'un tamis à sa partie inférieure. || Trémie à grains; à plâtre ( Crible).
5 (1872). Techn. Morceau de flanelle utilisé par les miroitiers comme filtre à mercure.
———
II (1437; tremuye). Espace réservé dans un plancher, pour recevoir l'âtre d'une cheminée, pour faire passer des conduits, ou un escalier (→ Gémissement, cit. 5). || Bandes de trémie.
Par anal. || Trémie d'aération. || Passage souterrain avec trémies couvertes.
DÉR. Trémion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tremie — TREMÍE, tremii, s.f. (tehn.) Pâlnie mare cu secţiune pătrată folosită pentru conducerea materialelor în bucăţi sau în granule. – Din fr. trémie. Trimis de LauraGellner, 30.06.2004. Sursa: DEX 98  trémie s. f., g. d. art. trémiei, pl. trémii… …   Dicționar Român

  • Tremie — Trémie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une trémie peut être soit : Un grand entonnoir destiné à stocker puis à verser une matière pondéreuse (grain, sable, ...) par gravitation. Par …   Wikipédia en Français

  • tremie — TREMIE. s. f. Sorte de grande auge carrée, fort large par le haut & fort estroite par le bas, dans laquelle on met le bled, qui tombe de là entre les meules pour estre reduit en farine. La tremie est pleine, il n y a tantost plus de bled dans la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tremie — Trem ie, n. [F. tr[ e]mie hopper.] (Hydraulic Engin.) An apparatus for depositing and consolidating concrete under water, essentially a tube of wood or sheet metal with a hooperlike top. It is usually handled by a crane. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • trémie — (tré mie) s. f. 1°   Sorte de grande auge à ouverture carrée, large par le haut, étroite par le bas, dans laquelle on met le blé, qui tombe de là entre les meules pour être réduit en farine. •   Ô philosophes.... mon sage est le conducteur de mon …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Trémie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une trémie peut être soit : Un grand entonnoir destiné à stocker puis à verser une matière pondéreuse (grain, sable, ...) par gravitation. Par… …   Wikipédia en Français

  • Tremie — In the Tremie Concrete method, concrete is placed below water level though a pipe, the lower end of which is kept immersed in fresh concrete so that the rising concrete from the bottom displaces the water without washing out the cement content.… …   Wikipedia

  • TRÉMIE — s. f. Sorte de grande auge carrée, fort large par le haut, et fort étroite par le bas, dans laquelle on met le blé, qui tombe de là entre les meules pour être réduit en farine. La trémie est pleine. Il n y a plus de blé dans la trémie. TRÉMIE, se …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRÉMIE — n. f. Sorte de grande auge, large par le haut et étroite par le bas, dans laquelle on met le blé, qui tombe de là entre les meules pour être réduit en farine. La trémie est pleine. Il n’y a plus de blé dans la trémie. Il se dit aussi d’une Sorte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trémie — naminių paukščių lesykla statusas Aprobuotas sritis paukštininkystė apibrėžtis Įtaisas lesalams supilti lesinant naminius paukščius. atitikmenys: angl. feeder; trough rus. кормушка для птиц pranc. trémie, f šaltinis Lietuvos Respublikos žemės… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.